Traduction littéraire: le chagrin des Belges?

Faut-il « être belge » pour bien traduire un auteur belge ? L’idée qu’on se comprendrait mieux entre compatriotes relève de la caricature. Car la traduction suppose avant tout cette qualité universelle qu’est l’empathie...

La traduction, proie facile de l’ubérisation?

Popularisé en 2014, le terme est aujourd’hui bien ancré dans notre vocabulaire. Désignant une forme d’optimisation des relations entre l’offre et la demande sous l’influence des nouvelles technologies, l’« ubérisation » recouvre plusieurs réalités et connotations, tantôt positives, tantôt négatives, et déchaîne les passions. Les chantres de l’économie 2.0 saluent l’apparition de ce qu’ils voient comme un … Continue reading La traduction, proie facile de l’ubérisation?